- 20% SUR VOTRE COMMANDE AVEC LE CODE : SOLDE20
Bien se préparer pour partir en trek !

Bien se préparer pour partir en trek !

de lecture - mots

Comment réussir votre rando ?

Écouter vos amis raconter leurs belles aventures lors de son trekking ne doit pas être très amusant. Vous avez tout simplement envie de partir en voyage et faire l’expérience vous-même. Mais comment s’y prendre ? Vous avez peur de ne pas en être capable. Vous vous demandez où partir pour faire un trekking ? Y aller seul ou avec des amies ? Quelles matérielles apporter ? Mais surtout comment se débrouiller pour le ravitaillement alimentaire et eau.

  Ne vous en faites pas, vous êtes au bon endroit. Cet article vous donnera les astuces et les conseils qui vont vous aider à bien préparer votre trekking. Mais aussi pour vous donner la solution idéale pour ne plus s’inquiéter de votre santé alimentaire au cours de la route.

Allez ! C’est parti !

 

Organiser à l’avance

Comme le dis la célèbre citation de Benjamin Franklin : « Pour chaque minute passée à organiser, c’est une heure de gagner ». Alors pensez à planifier d’avance votre trek pour en profiter au maximum votre aventure. Mais comment faire ?

 

1- Le trekking ou grande randonnée

Avant de commencer, voyons un peu la définition du mot trekking : c’est un mot qui désigne les randonnées pédestres sur plusieurs jours en régions montagneux dans laquelle nécessite de trouver des lieux d’hébergement ou de dormir sous une tente tout au long du parcours. Cependant, vous pouvez aussi partir en trek dans des autres endroits sauvages : forêt ou en désert.

 

 2- Penser à votre santé physique

   C’est primordial !! Eh oui, même si vous le désirez autant si votre corps ne peut pas, c’est raté. Donc il faut bien se préparer physiquement. Penser à faire des petits entrainements : tout simplement faire de la marche ! Si vous n’avez pas encore l’habitude de faire la marche, commencez petit à petit, 5 kilomètres par exemple au début. Puis augmenter peu à peu les distances. Notre corps s’adapte plus vite vous verrez !

Commencer à faire de la marche régulièrement tous les jours et quand vous penser que votre corps s’habitue enfin vous pouvez commencer à marcher avec votre sac sur le dos.

Bien sûr, il faut commencer progressivement : par exemple 5 kilos pour débuter puis augmenter la charge jusqu'à atteindre le poids moyenne de votre sac lors de votre trekking. Ne pensez pas que vous êtes déjà sportif et que vous pouvez faire du trek facilement, vous devriez être en bonne santé physique et mentale pour envisager de partir faire du trek et bénéficier de ces avantages. En effet, le trekking contribue des bienfaits sur la santé, mais vaut mieux attendre si on traverse une maladie saisonnière ou grave. Alors pensez à vous exercer pour envisager de faire du trekking.

homme rando 

3- Choisir le lieu

En revoyant la définition du mot trekking, la plupart des treks se font dans les environnements montagneux, mais ce n’est pas obligatoire. Visionner à l'avance où voulez-vous faire du trek est très important surtout si c’est votre premier trek. Si vous choisissez la montagne, il ne reste plus que choisir le type de montagne : plus ou moins hauts, isolé, etc.

Cependant, vous pouvez choisir d’autres endroits qui sont favorables pour le trekking dans votre pays comme les parcs nationaux, les réserves naturels Etc... Vous pouvez vous renseigner sur les sites qui proposent des endroits idéaux pour faire son trekking dans votre pays.

 

4- La durée

 Pensez à votre capacité physique et mentale avant de déterminer la durée de votre trekking. Si vous êtes débutant, l’idéal pour un premier trek est 5 jours environ : c’est assez pour découvrir et faire d’expérience du trekking.

 

5- Accompagné ou seul

On a tous besoins de notre espace intime, contempler le paysage et faire une méditation en pleine nature. Mais pour débuter un trek, il vaut mieux y aller à plusieurs : peut être quelques amies ou de la famille pour des raisons de sécurité, mais aussi pour plus de fun, de divertissement et de motivation.

Cependant, pensez à bien choisir vos partenaires, car ils joueront un rôle important dans votre trekking. Ils pourront changer votre trekking en véritable cauchemar que vous n’auriez plus envie d’en faire à l’avenir ! Choisissez des amies avec qui vous vous entendez bien et qui s’entendent entre eux aussi si vous voulez passer de belles aventures lors de votre trek !

6- La saison

 Avant de se lancer dans une longue marche, il faut se poser la question : « Quelle météo, quelles seront les températures ? », car c’est un facteur important pour la réussite de votre trek ! Même votre équipement (vêtements, matériels,…) dépend de la météo de l’endroit où vous allez faire du trek. Donc il est très essentiel de le savoir pendant votre planification.

saison automne

 

7- Refuse ou autonomie totale ?

 Il faut que vous décidez en avance si vous allez faire du trek en refuse ou en autonomie. C’est quoi la différence ? Généralement, les séjours en trekking se déroulent dans les refuses en montagne, mais peuvent également aussi se faire en bivouac lorsqu’il se déroule dans un endroit plus sauvage (forêt, désert, etc.). Si vous décidez de réaliser un trek par votre propre moyen, deux choix s’offrent à vous : dormir en trek en refuse, en gites d’étapes et en auberge ou bien en autonomie, c’est-à-dire emporter votre tente.

Petit conseil si vous décidez de faire un trek en refuse, pensez à faire votre réservation en avance afin d’avoir les places nécessaires, surtout pendant les saisons de vacances ou même les week-ends où beaucoup de personnes partent en voyage, en randonné ou en trek comme vous, il faudra réserver quelques semaines à l'avance.

Par contre, si vous décidez de faire un trek en bivouac ou en autonomie : cela exige que vous apportez un abri (tente), un sac de couchage et un matelas de couchage.

 

8- L’alimentation et ravitaillement

C’est le plus important de savoir quoi apporter comme nourriture, comment se ravitailler en aliments en eau, comment les apporter surtout qu’on va faire une marche et comment transporter la nourriture. D’habitude si vous partez en trek en refuse, l’alimentation n’est pas un problème, vous pouvez manger votre petit-déjeuner, repas dans l’hébergement. Mais pour le trek en autonomie, il faut bien vous y préparer.

À part les autres matériels et équipements que vous transporter il faut que vous planifier comment transporter vos repas durant tout le parcours, ce qui n’implique pas seulement un repas d’une journée que vous devez apporter, mais les repas pendant plusieurs jours. Alors comment conserver votre nourriture pour ne pas avoir une intoxication alimentaire le troisième jour. Nous vous apportons la solution idéale pour cela !

Découvrez nos sacs glacières pour conserver votre nourriture, mais aussi nos bouteilles glacières qui vous aideront à vous rafraichir pendant votre trek en plein chaleur de la journée. Très confortable et facile à transporter, il suffit juste que vous cliquez sur les images ci- dessous pour trouver ce qui est à votre goût !

sac glacière

 

9- L’équipement et matériel

S’il y a un équipement qui ne faut pas choisir au hasard, c’est votre outil de travail : les chaussures ! Ne marchez pas avec des superbes chaussures flambantes neuves, vous risquez de se retrouver à coup sûr avec des cloques à 5 kilomètres plus tard. Alors si vous voulez acheter une nouvelle paire de chaussure, assurez-vous à les faire à vos pieds.

Commencez par les porter chez vous un peu pour aller faire des courses ou quand vous faites votre exercice de marche. Et n’oubliez pas de le faire progressivement, vous n’allez pas abimer votre chaussure, le but, c’est d’habituer vos pieds avec vos chaussures pour avoir le confort pendant les parcours.

Pareil pour les vêtements : on va faire une marche en pleine nature, alors ne porter pas des vêtements inutiles et inconfortable. Partez avec des vêtements qui vous rendent à l’aise, approprié au lieu et météo de l’endroit où vous songer à faire du trek. Par exemple des T-shirts, deux sous-vêtements et deux paires de chaussettes.

Penser à la météo : si vous pensez que l’endroit est pluvieux, songer à apporter des vestes de pluies ou des chapeaux de pluies. Et s’il fait froid en montagne la nuit par exemple, une doudoune légère et compressible fera l’affaire ! Et pourquoi pas une lunette de soleil et une casquette pour vous protéger de la chaleur pendant la journée.

 Un autre indispensable équipement est votre sac à dos ! Quand vous commencez à préparer votre sac, votre première occupation doit être le volume. Ce qui dépend de ce que vous devez apporter. Si vous optez pour un trek en autonomie totale : un poids de 5 à 7 kilos est conseillé pour débuter. Il faut savoir que quand on parle du trek en autonomie cela veut dire que vous devez porter votre tente, duvet, nourriture, etc.

Le bâton : on se pose toujours la question : j’emporte un bâton ou non ? Conseil : Équipez-vous de bâton de marche. Marcher avec un bâton permet d’économiser votre énergie sur les jambes et vous permet un meilleur équilibre. Cela vous évitera les chutes ou les entorses.

 

Vivez une nouvelle aventure !

Vous êtes maintenant prêtes à partir vivre vous-même vos aventures en trekking et à raconter à votre tour vos expériences à vos amis ou à vos proches.

Grâce à cet article, vous aviez appris les organisations nécessaires avant de se lancer dans le trekking. Vous n’auriez plus rien à craindre désormais et partir en trek vivre de nouvelle aventure que vous ne risquerai pas d’oublier tout au long de votre vie.

Mais peut être que vous aviez envie d’un voyage en voiture en famille, ou faire des activités en famille à la campagne (pèche, promenade, …), partir en vacances ou aller à la plage. Comment faciliter les transports de nourriture pour toujours manger sain et profiter du bon moment ? Découvrez nos glacières électriques faites pour les voyages en voiture ou nos glacières rigides en différents taille pour vos activités en plein air.

sac glacière